Construire une piscine enterrée : les étapes-clés

piscine enterrée

Qui ne rêve pas de construire une piscine enterrée dans son jardin ? C’est un beau projet qui promet plaisir, confort, santé et bien-être à la fois. La piscine vous permet effectivement de passer d’agréables moments en famille ou entre amis. Elle peut améliorer votre qualité de vie tout en rehaussant la valeur et l’esthétique de votre maison.

Avant de vous lancer, découvrez les principales démarches à suivre pour construire correctement une piscine creusée.

L’étude de faisabilité du projet

La toute première étape à franchir est l’étude de faisabilité de votre projet. Vérifiez la compatibilité de l’ouvrage avec les caractéristiques de votre terrain. Ici, l’idéal est de faire appel à un professionnel pour réaliser un contrôle minutieux des lieux et pour faire le devis.

Un pisciniste peut justement évaluer les travaux tout en considérant la présence de pente et de réseaux enterrés ainsi le type de sol. Et son intervention peut aussi vous éviter toute mauvaise surprise.

L’emplacement de la piscine

Il ne faut pas aménager une piscine creusée n’importe où. Il faut choisir son emplacement en fonction des éléments environnants.

En cas de présence d’arbre à proximité, par exemple, il y a des risques d’envahissement de racines et de chute de débris végétaux sur le bassin. Et en cas de présence de nappes phréatiques ou de poches d’eau, il y a la possibilité d’apparition inattendue de l’eau lors du terrassement.

Par ailleurs, sachez également qu’une longue exposition au soleil garantit une bonne température de l’eau et la présence de vents dominants peut pousser l’eau dans la même direction. Pour ce qu’il en est du voisinage, le plan local d’urbanisme prévoir des distances à respecter.

Le type de piscine enterrée

La prochaine étape consiste à choisir le type de piscine enterrée à faire construire. Une piscine en kit ou préfabriquée est plus abordable, puisqu’elle coûte entre 6 000 et 8 000 euros. Mais sachez qu’elle requiert un sol adapté et un accès facilité.

Une piscine en béton, en revanche, se décline en différents modèles, dont : une piscine en béton maçonné, une piscine en béton coulé et une piscine en béton projeté. Pour aménager ce genre de piscine creusée, vous devez prévoir entre 10 000 et 65 000 euros, coût d’installation des abords et des équipements compris.

Les démarches administratives obligatoires

Pour continuer, vous devez effectuer les démarches administratives obligatoires. Pour une piscine enterrée de moins de 100 m² de superficie d’eau, une déclaration préalable de travaux en mairie est nécessaire.

Et pour une piscine creusée de plus de 100 m² de superficie d’eau, il faut déposer une demande de permis de construire piscine auprès de la mairie de la commune concernée. En fait, l’idéal est de se renseigner auprès des services de la ville pour connaître les restrictions et les interdictions prévues dans le PLU.

Le chantier de construction d’une piscine creusée

En ce qui concerne enfin le chantier de construction d’une piscine enterrée, il comporte différentes étapes importantes, dont : le terrassement, le drainage, le ferraillage, le coffrage, le bétonnage, les canalisations, le remblaiement, le revêtement et la mise en eau du bassin.

Puis, il ne faut pas oublier les travaux de coulage de dalle aux abords du bassin ainsi que l’aménagement des margelles et de la plage de piscine.

Vous aimez alors partagez
Facebook Comments

Nelly